Superfan de sept ans fait une tournée GO dans les coulisses

John Walker a fait une tournée des installations de GO et a même monté dans la cabine-pilote.

6 avr. 2023

Sa chambre est recouverte de cartes de transport en commun.

Il a même dessiné ses propres cartes pour montrer ses idées pour les futures lignes GO.

Et au lieu de jouer avec des figurines d’action, il fait des recherches en ligne sur le transport en commun.

Ainsi, lorsqu'une demande a été envoyée à John Walker, l'enfant de sept ans, pour en savoir plus sur GO de première main, Metrolinx a rapidement organisé une tournée.

Sa mère, Leanna Karremans, dit qu'une grande partie de cette hyperconcentration sur le transit fait partie de son autisme.

Metrolinx a l'habitude de répondre aux demandes de visites de la communauté de l'autisme.

La journée a commencé par une un déplacement sur la ligne Barrie depuis la gare la plus proche de la famille à Aurora jusqu'à la gare Union, où ils ont rencontré un groupe d'employés de Metrolinx.

Interrogé sur le trajet, fidèle à sa réputation, Walker a montré son souci du détail, « 54 minutes », s'est-il exclamé avant de partager un clip vidéo du voyage sur son iPad.

Après avoir quitté la gare Union, Walker a eu droit à une tournée de l'installation d'entretien GO Transit de Willowbrook.

Son premier arrêt était dans une salle avec un simulateur de formation, utilisé pour former les chauffeurs de train GO.

Essentiellement le jeu vidéo le plus réaliste auquel Walker ait jamais joué, les écrans du simulateur montraient des images numérisées de la ligne Lakeshore Est pendant qu'il travaillait sur les commandes.

« Voyons à quelle vitesse vous pouvez aller », s'est naturellement demandé Walker en actionnant l'accélérateur.

Puis, après avoir parcouru lentement le train virtuel et l'avoir guidé jusqu'à la gare de Danforth, il a montré son sens du train en annonçant « tous à bord ! ».

Ensuite, dans une baie de maintenance d’UP Express, il a eu trois vues d'un train que la plupart des gens n'obtiennent jamais – dans la voiture-pilote, depuis une passerelle au-dessus et même en dessous des voies.

Après que l'interrupteur « protecteur de voie » avait été enfoncé pour verrouiller un système de sécurité, Walker a pu marcher sous le train, toucher les roues et voir son dessous fascinant.

Bien sûr, après avoir fait cela, le prochain arrêt était à une station de lavage des mains pour enlever la graisse.

Vues derrière les commandes

Walker a eu deux occasions distinctes de monter dans la voiture-pilote à l'arrière d'un train GO de la ligne Lakeshore Est en direction est, offrant une vue unique sur les voies. Il a pu s'asseoir dans deux styles de voiture-pilote différents – une du milieu des années 2000 et une plus récente.

Les deux modèles avaient une variété de leviers, de cadrans, de boutons et d'outils de communication, mais un était particulièrement excitant pour Walker.

Walker était clairement fasciné par le compteur de vitesse numérique, criant la vitesse, en miles par heure, alors que le train prenait de la vitesse. Puis, alors qu'il commençait à freiner, il a compté les chiffres avant d'annoncer finalement : « À zéro maintenant ! » lorsque le train s'est arrêté à la gare GO de Clarkson.

Avant que le voyage ne reprenne, il a appris que le double bip que les clients peuvent entendre avant le départ d'un train est le signal « deux pour aller » de l'ambassadeur du service client alertant l'opérateur du train qu'il est sûr de se déplacer.

De retour à la gare Union, Walker a pris le temps de savourer un Joyeux Festin dans l'aire de restauration près du York Concourse avant de rencontrer une équipe de sympathiques gendarmes spéciaux de Metrolinx de l'équipe des services de protection des clients.

Après cela est venu la grande finale de la journée – Walker a pu rencontrer deux membres de l'unité K9 - Dash, un labrador retriever qui travaille à la gare Union, et Gus, un labrador chocolat qui reste à l'extérieur.

Après une tournée réussie et une courte attente dans le Concourse, il restait encore un trajet en train pour Walker – de retour à la maison avec une nouvelle série de vidéos iPad et de souvenirs qui dureront toute une vie.

Mais d'abord, même si les enfants voyagent gratuitement, John a insisté pour avoir l'honneur d'utiliser la carte PRESTO de sa mère.


par Mike Winterburn Metrolinx News senior writer