Ligne Ontario

Une nouvelle ligne de métro de 15,6 km à Toronto qui partira de la Place Exhibition, traversera le centre-ville et rejoindra le Centre des sciences de l'Ontario.

Nous savons que vous avez des questions sur la Ligne Ontario, et nous avons les réponses. Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur cet important projet.

Si vous avez une question à laquelle vous ne trouvez pas de réponse ci-dessous, veuillez nous contacter à l’adresse OntarioLine@metrolinx.com pour qu’un membre de notre équipe puisse vous aider.

Budget et calendrier

Les coûts d’investissement de la Ligne Ontario ont été estimés à 10,9 milliards de dollars dans le budget provincial de 2019. Ce projet a été annoncé dans le cadre d’un programme d’expansion du métro de 28,5 milliards de dollars, qui comprend également le prolongement vers l’ouest de la ligne Eglinton Crosstown, le prolongement de la ligne de métro vers Scarborough et le prolongement vers le nord de la ligne de métro Yonge.

Le projet devrait générer des retombées économiques de 9,9 à 11,3 milliards de dollars pour la ville de Toronto et la région du Grand Toronto dans son ensemble, avec un rapport avantages-coûts (RAC) prévu de 1,05 – ce qui signifie que chaque dollar dépensé dans la région pourrait se traduire par un avantage de 1,05 $.Les projets sont fournis et exécutés par Infrastructure Ontario et Metrolinx. Les estimations des coûts du projet seront précisées tout au long du processus d’approvisionnement.

Processus d’engagement

Nous nous engageons à recueillir les commentaires de la communauté et à les intégrer au projet dans la mesure du possible. Si vous souhaitez faire part de vos commentaires, veuillez nous contacter ou apprendre comment vous pouvez vous impliquer.

Propriété

Nous nous efforçons toujours de réduire ou d’éviter les impacts sur ces types de propriétés, car nous savons à quel point elles sont importantes pour le tissu de la ville, et nous savons que nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour préserver le caractère historique de nos quartiers. Faire de la place pour une nouvelle infrastructure de transport en commun dans un environnement urbain dense signifie que certains bâtiments existants seront touchés, mais notre objectif est de réduire ces impacts au minimum.

Si nous ne pouvons pas éviter certains impacts, nous travaillons avec des spécialistes du patrimoine pour voir comment réutiliser ou incorporer des éléments patrimoniaux, notamment les façades extérieures des bâtiments, et comment commémorer leur importance au moyen de plaques ou de panneaux permanents.

Impacts sur l’environnement et la communauté

Nous travaillerons en étroite collaboration avec nos entrepreneurs afin de réduire au minimum les perturbations pour les communautés pendant les travaux de construction et l’exploitation.

Pendant les travaux de construction, nous surveillerons continuellement les niveaux de bruit et utiliserons des outils tels que des silencieux pour l’équipement et des barrières acoustiques temporaires afin de rendre les choses aussi silencieuses que possible.Nous veillerons à ce que les activités bruyantes aient lieu pendant la journée, dans la mesure du possible, et nous planifierons les itinéraires d’accès des véhicules de manière à minimiser les déplacements sur le site et à éviter les déplacements dans les rues résidentielles. Les communautés seront informées bien à l’avance de tous les travaux de construction à venir.

Une fois en service, les trains de la Ligne Ontario seront électriques, ce qui signifie qu’ils seront non seulement propres et rapides, mais aussi silencieux.Nous utiliserons également des murs antibruit et d’autres outils de réduction du bruit dans certaines zones pour que les opérations futures restent silencieuses et discrètes et pour nous assurer que la Ligne Ontario n’entraîne pas des niveaux de bruit et de vibration très différents de ceux d’aujourd’hui. En fait, les niveaux de bruit dans certaines zones du tracé seront plus faibles qu’aujourd’hui, notamment dans le corridor commun traversant Leslieville et Riverside, où circuleront les trains du réseau GO et de la Ligne Ontario.

Pour en savoir plus sur la façon dont nous prévoyons de réduire le bruit des trains qui passent, consultez notre démonstration sonore en ligne.

Technologie

La Ligne Ontario devrait être équipée de trains électriques modernes et automatisés, comme ceux utilisés à Vancouver, Londres, Paris et Singapour. Cette technologie permettra une fréquence de service plus élevée (jusqu’à 40 trains par heure) avec un intervalle d’à peine 90 secondes entre les trains.

Trajet et stations

Les décisions concernant le tracé et l’élévation de la Ligne Ontario ont été prises en tenant compte de l’ensemble du réseau, mais elles sont également adaptées aux communautés spécifiques que la ligne desservira. C’est pourquoi la ligne passera dans des tunnels, le long de voies ferrées existantes et sur des structures surélevées, là où il est judicieux de le faire.

Lorsqu’ils ont déterminé le tracé et l’élévation de la Ligne Ontario, les planificateurs ont pris en compte des facteurs tels que :

  • le nombre de personnes qui pourraient être desservies;
  • le temps de déplacement qui pourrait être économisé;
  • le nombre de correspondances qui pourraient être établies avec d’autres grandes lignes de transport rapide;
  • la rapidité et l’efficacité avec lesquelles la ligne pourrait être construite;
  • l’efficacité avec laquelle les impacts locaux pourraient être gérés; et
  • les moyens d’une meilleure utilisation possible de l’argent des contribuables.

Dans la partie nord de la ville, plus récente, où les routes et les rues sont plus larges, la Ligne Ontario circulera sur des structures modernes et surélevées étant donné qu’il y a de la place pour ces dernières, et la construction sera plus rapide et aura moins d’impact. Dans les endroits où il y a des corridors ferroviaires existants, comme Leslieville, Riverside et près de la Place Exhibition, la ligne s’insérera dans un corridor ferroviaire existant, ce qui permettra aux communautés environnantes de bénéficier d’une construction plus rapide et ayant moins d’impact en construisant principalement sur des terrains que nous possédons déjà et en évitant le creusement complexe et fastidieux de tunnels. Ces sections en surface présentent l’avantage supplémentaire d’offrir des liaisons plus rapides et plus faciles avec les transports en commun de surface, car les stations ne sont pas profondément souterraines.

Dans d’autres parties denses de la ville où les routes sont étroites et où il n’y a pas de corridors ferroviaires disponibles, le creusement de tunnels est le seul choix possible.

Pour les sections qui se trouvent à la surface ou au-dessus de la surface, nous savons que nous pouvons réduire considérablement les impacts sur les propriétés, introduire des solutions efficaces et éprouvées en matière de bruit et de vibrations, créer de nouveaux espaces publics accueillants et construire une infrastructure de premier ordre qui soit sûre, attrayante et conçue en fonction des communautés.

Installation d’entretien et de remisage

L’installation d’entretien et de remisage est un élément essentiel de toute opération de transport public. C’est là que les trains sont logés et entretenus afin de les garder propres et sûrs pour nos clients, chaque jour.

Pour prendre en charge les 388 000 déplacements quotidiens que la Ligne Ontario devrait permettre d’effectuer d’ici 2041, il faudra un grand site pour entreposer et entretenir les trains.

Après une étude approfondie de neuf sites différents le long du tracé, le site de Thorncliffe Park a été sélectionné parce que nos études ont montré qu’il répondait le mieux à tous les besoins techniques du projet tout en démontrant clairement le moins d’impact sur les emplois et les entreprises locales.

En même temps, nous avons déterminé que nous pourrions aider les entreprises et les organisations communautaires touchées à se relocaliser au sein de la communauté ou à proximité si elles le souhaitaient. Il s’agissait de l’exigence la plus importante, car nous cherchions un site dans un environnement urbain aussi dense qui puisse accueillir une installation de ce type.

Nous travaillons maintenant individuellement avec les propriétaires et les locataires de la région pour nous assurer qu’ils continuent à prospérer et à fournir les services sur lesquels leurs clients comptent chaque jour.

En savoir plus sur les plans de la Ligne Ontario à Thorncliffe Park.

Reconnaissance des terres

Prenons un moment pour reconnaître que nous nous trouvons sur des terres qui ont abrité et abritent encore de nombreux peuples autochtones, notamment les Anishnabeg, les Haudenosaunee et les Hurons-Wendat. Nous sommes tous les gens des traités. Nombre d'entre nous sont venus ici en tant que colons, immigrants ou involontairement dans le cadre de la traite transatlantique des esclaves, dans cette génération ou dans les générations précédentes. Nous reconnaissons les incidences historiques et continues de la colonisation et la nécessité d'œuvrer à une réconciliation significative avec les premiers gardiens de ces terres. Nous reconnaissons que Metrolinx opère sur des territoires et des terres couverts par de nombreux traités qui affirment et valorisent les droits des communautés, des Nations et des Autochtones. Nous comprenons l'importance de travailler à la réconciliation avec les premiers gardiens de cette terre. À Metrolinx, nous mènerons nos activités en nous fondant sur la confiance, le respect et la collaboration.