Le futur service GO signifie interrompre le service aujourd'hui

Nous expliquons comment les travaux d’aujourd’hui aboutiront à plus de services.

31 août 2022

Les lecteurs d’Info Metrolinx savent  que le programme d’expansion du réseau GO offrira des trajets plus rapides grâce à des trains électriques et un service si fréquent qu’il n’y aura plus à se soucier  des horaires. Le contrat de livraison a été signé récemment, il y a donc beaucoup à faire et cela suppose des travaux de construction.

Parfois, les travaux entraînent des réductions de service, au point de ne plus offrir qu’un service par heure, ou de remplacer les trains par des autobus pendant une soirée, voire un week-end entier.

Metrolinx a conscience que, malgré leur nécessité absolue, ces décisions peuvent présenter des inconvénients et ne sont donc pas prises à la légère.

C’est une question d’équilibre, a déclaré Patricia Henriques, gestionnaire principal du contrôle de l’accès aux corridors ferroviaires à Metrolinx.

Bien que certains travaux puissent être effectués pendant le service régulier, les équipes doivent constamment interrompre leur travail afin de laisser passer les trains. Ces interruptions prennent entre cinq et dix minutes à chaque fois, en fonction de l’emplacement et de la superficie de la zone de travail.

"Effectuer des travaux pendant que des trains circulent dans les deux sens sur un service de 15 minutes signifierait interrompre le travail toutes les sept minutes et demie, ce qui rend le rendement très faible lorsque les trains circulent dans les couloirs", a déclaré madame Henriques.

"Moins les trains passent de temps sur les corridors, plus il reste de temps aux entrepreneurs pour travailler."

Si l’interruption d’un week-end retient le plus l’attention, Mme Henriques et son équipe examinent toutes les possibilités envisageables afin de déterminer si les travaux peuvent être effectués en toute sécurité tout en maintenant certaines voies ouvertes, même si cela implique un service moins fréquent pendant une courte période.

Les travaux d’ajout d’une quatrième voie sur la ligne de Lakeshore Est en sont un bon exemple. Le passage temporaire à un service toutes les heures signifie passer de trois à deux voies.

"Metrolinx peut assurer le service sur deux voies, et nous pouvons utiliser la troisième voie comme tampon afin d’assurer la protection des ouvriers et des trains en circulation", confié Mme Henriques.

Des travaux moins perturbateurs, tels que des visites de chantier ou des sondages, peuvent être effectués sans fermeture des voies.

Fermeture intégrale vs fermeture temporaire

La décision la plus difficile pour Henriques et son équipe porte notamment sur un travail qui nécessite l’annulation de tout service ferroviaire sur une ligne GO particulière pendant tout un week-end.

"Ce genre de décision se prête aux grands travaux", a déclaré Mme Henriques.

Par exemple, la construction d’un tunnel piétonnier de gare qui traverse plusieurs voies est réalisée en tranchée ouverte. Il s’agit de retirer les rails, de forer un trou et d’installer le tunnel, avant de recouvrir le sol de la terre, du ballast et des rails. Ces travaux prennent généralement un week-end entier pour être réalisés correctement et en toute sécurité.

Pareilles décisions sont généralement prises des mois à l’avance.

Cette anticipation permet à Metrolinx d’informer les équipes sportives, les promoteurs de concerts et autres organisateurs d’événements. En interne, cela donne le temps de programmer les autobus de remplacement et de préparer les notifications aux clients.

Le gestionnaire principal du contrôle de l’accès aux corridors ferroviaires met également ce temps à profit pour organiser les unités commerciales de Metrolinx et les entrepreneurs afin de réaliser le plus grand nombre possible d’autres travaux de construction et d’entretien de la voie ferrée en profitant du temps de fermeture du corridor.

Les travaux doivent être programmés dans des créneaux horaires et des lieux précis. "Tout est question de planification", confie Mme Henriques qui compare cela à un jeu de Tetris.

"Avec autant de blocs de travail, je dois les mettre tous en ligne pour que tout le monde puisse travailler", a-t-elle déclaré.

Ensuite, environ deux semaines avant le début des travaux, l’équipe du contrôle de l’accès aux corridors ferroviaires effectuera une dernière vérification en vue de s’assurer que les entrepreneurs ont tout effectué dans le temps imparti avant de valider leurs plans.

"C’est comme s’ils déménageaient dans une autre maison, et j’ai la clé de leur U-Haul", a déclaré Mme Henriques, décrivant son rôle dans l’examen des plans.

"Ils doivent se rassurer et prouver que tout a été empaqueté avant de recevoir la clé", déclare-t-elle. "S’il leur manque le canapé ou le lit, ou si le réservoir d’essence n’est pas plein, ils n’obtiendront pas la clé."

Cet examen est important car chaque minute compte lorsque l’objectif est d’ouvrir à l’heure de pointe du lundi matin. Les équipes doivent disposer de plans d’urgence en cas de panne d’équipement ou de tout autre problème pouvant survenir au milieu de la nuit.

Incidences à venir sur les services liés aux travaux de construction

Multiples tâches seront accomplies pendant la fermeture des corridors de Lakeshore Est et de Stouffville au cours du week-end du 24 septembre.

Cette interruption de service liée à la réalisation de travaux de construction est liée à la nécessité pour l’équipe des corridors ferroviaires de Metrolinx de remplacer trois aiguillages vieillissants utilisés par les trains de marchandises du CN pour passer d’une voie à l’autre. S’assurer que les interrupteurs sont pleinement fonctionnels est un moyen de réduire les retards tout au long de l’année.

Cette opération est particulièrement longue car elle implique le découpage des rails. Les trois remplacements sont effectués le même week-end afin de réduire les incidences sur les usagers.

Naturellement, d’autres travaux le long de la ligne sont prévus pour ce week-end, afin qu’ils puissent être achevés sans engendrer d’autres retards par la suite.

Certains travaux pour le projet de métro de la ligne Ontario, dans le tronçon où il longera les trains GO – de l’autre côté de la rivière Don, à travers Riverside, vers Leslieville – seront effectués ce week-end, ainsi que des améliorations à la gare GO d’Eglinton.

Les travaux sur la ligne de Barrie auront lieu les week-ends du 10 septembre, du 29 octobre et du 17 décembre.

L’installation d’un ponceau, l’injection de coulis de cimentation et les travaux sur le projet de la voie surélevée du croisement de Davenport sont parmi les principales activités qui seront réalisées à l’automne.

Le week-end du 16 décembre marquera une étape importante dans les travaux visant à mettre en place un service bidirectionnel toute la journée sur la ligne Barrie dans le cadre du projet de la voie surélevée du croisement de Davenport – actuellement une intersection où se croisent les trains de marchandises du CP et de GO. La nouvelle voie surélevée (un tronçon de voie) permettra d’améliorer le service GO en séparant les deux types de trains.

Au cours de ce week-end, des trains d’essai devraient circuler pour la première fois.

Bien entendu, les horaires pourraient être modifiés en fonction des conditions météorologiques.

Mme Henriques reconnaît que les interruptions de service liées à la construction représentent un défi pour les clients de GO.

"Le client est roi chez nous", a-t-elle déclaré.

"Nous comprenons que cette situation n’est pas idéale pour ceux qui avaient prévu d’aller voir un match ce week-end et qu’ils doivent trouver un autre moyen de s’y rendre. Toutefois, nous espérons qu’ils pourront constater les efforts déployés pour eux afin de fournir un meilleur service, plus rapide et plus régulier."

"Je ne travaille pas toute seule, j’ai une équipe formidable avec moi qui œuvre sans relâche afin que nous atteignions un objectif commun", a déclaré Patricia Henriques, gestionnaire principal du contrôle de l’accès aux corridors ferroviaires à Metrolinx.

Continuez à lire Info Metrolinx et assurez-vous de consulter le nouveau site Web sur les interruptions de service liées aux travaux de construction pour obtenir plus d’informations sur les ajustements de service.


par Mike Winterburn Metrolinx News senior writer