• Taille de texte

Analyses de rentabilité

City street

Rôle des analyses de rentabilité

Une analyse de rentabilité est un ensemble complet de données probantes et d'analyses qui permet d'établir pourquoi un investissement devrait être réalisé pour régler un problème ou pour tirer parti d'une occasion. Les analyses de rentabilité offrent aux décideurs, aux intervenants et au grand public des données probantes qui s'avèrent essentielles aux processus décisionnels transparents et fondés sur des données probantes. Elles sont utilisées tout au long du cycle de vie des investissements proposés, notamment lors de la planification, de l'exécution, de la gestion et du suivi du rendement.

Il convient de reconnaître que d'autres facteurs sont examinés dans le cadre du processus décisionnel final. L'analyse de rentabilité de Metrolinx est l'un de plusieurs facteurs utilisés pour la prise de décision finale. Les autres facteurs varient selon les projets; ils peuvent porter notamment sur les grands objectifs économiques, les considérations particulières à la communauté locale et l'abordabilité. Mentionnons notamment l'amélioration de l'équité sociale, le service aux quartiers à besoin élevé et la connectivité avec les grands établissements, dont les hôpitaux et les établissements d'enseignement postsecondaires.

Deux documents d'orientation ont été créés afin de décrire l'objectif des analyses de rentabilité et la façon de mettre au point des analyses de rentabilité cohérentes et comparables dans le cadre d'une série d'investissements éventuels en transport.

Document d'orientation 1 : Le document de survol de l'analyse de rentabilité

Document d'orientation 1 : Le document de survol de l'analyse de rentabilité propose un résumé concis de la méthodologie globale d'analyse de rentabilité employée par Metrolinx pour aider les intervenants, les décideurs et la population à interpréter les analyses de rentabilité.

Document d'orientation 2 (en anglais seulement) : Le document de lignes directrices de l'analyse de rentabilité

Document d'orientation 2 (en anglais seulement) : Le document de lignes directrices de l'analyse de rentabilité propose des renseignements détaillés sur la façon de diriger l'élaboration d'une analyse de rentabilité et décrit les principaux secteurs opérationnels ainsi que l'expertise requise pour appuyer ou examiner le contenu. Ce document présente également les méthodes et les paramètres d'analyse pour la création de contenu dans le cadre de l'analyse de rentabilité.

Les analyses de rentabilité publiées peuvent être téléchargées ci-dessous :
Le projet de Bowmanville
Le transport en commun rapide sur Queen Street à Brampton
Le projet de Dundas Street
Le SAR de Durham-Scarborough
La ligne de transport léger sur rail d’Eglinton Crosstown
Le projet de GO Lakeshore
Le projet de GO Rail
Le service régional express (SRE) GO
Le projet de Hamilton
Le projet de Hurontario-Main
Le projet de Niagara
Le projet de service de transport en commun rapide de Scarborough
Le projet de Sheppard-Finch
Analyse de rentabilité du programme des lieux de travail
Le projet Viva
Le projet de prolongement de la ligne de métro nord le long de Yonge

Le projet de Bowmanville

Cette analyse de rentabilité initiale présente un résumé du rendement stratégique, financier et économique du prolongement du service ferroviaire GO à Bowmanville. Ce document évalue l’option d’offrir quatre trains diesel GO en période de pointe et dans les directions les plus achalandées en direction et en provenance de Bowmanville via un nouveau pont ferroviaire traversant l’autoroute 401 tout juste à l’ouest de la gare GO d’Oshawa et assurant une liaison avec la subdivision Belleville du CP, avec un service express en direction et en provenance de Pickering.
Rapport complet

Le transport en commun rapide sur Queen Street à Brampton

Le transport en commun rapide sur Queen Street à Brampton a été présenté dans le Grand Projet comme un projet prioritaire de Metrolinx. Le projet prévoit du transport rapide entre le centre-ville de Brampton et le centre métropolitain de Vaughan le long de Queen Street.

L’ADC sur les avantages du transport en commun rapide sur Queen Street à Brampton portait sur quatre options, soit un service d’autobus rapides (SAR) complet, un transport léger sur rail (TLR) complet, un SAR partiel et des configurations de TLR. Les résultats ont démontré que l’ensemble des quatre options permettraient de répondre à long terme à la demande croissante en matière de transport en commun dans ce corridor. Aucune option à privilégier n’a été choisie à ce stade de l’étude.

Le personnel de Metrolinx poursuivra sa collaboration avec la ville de Brampton sur le plan de travail détaillé de planification, de conception et d’ingénierie pour évaluer la technologie la mieux adaptée au corridor.
Rapport complet (en anglais seulement)

Le projet de Dundas Street

Le projet de service de transport en commun rapide de Dundas Street a été défini dans Le Grand Projet, un plan de transport régional, comme projet prioritaire de Metrolinx. Le projet imagine un service de transport en commun rapide d’ordre supérieur de la gare Kipling à Toronto le long d’un segment de 37 km de Dundas Street jusqu’à l’autoroute 407 à Burlington.

L’analyse des avantages du projet de Dundas Street a examiné quatre options : un service léger d’autobus rapides roulant dans la circulation normale, un service complet d’autobus rapides roulant de Kipling à Hurontario dans une voie réservée avec un service léger de Hurontario à l’autoroute 407, un service de transport ferroviaire léger de Kipling à Hurontario et un service léger d’autobus rapides jusqu’à l’autoroute 407, et un service d’autobus rapides complètement séparé le long du corridor entier. Toutes les options d’autobus rapides offrent des avantages positifs pour les usagers du transport et ont des conséquences financières, environnementales, économiques et sociocommunautaires positives pour le corridor.

Le personnel de Metrolinx continuera de travailler en collaboration avec ses partenaires municipaux et régionaux dans l’élaboration d’un plan de travail détaillé de planification, de conception et d’ingénierie.
Rapport complet (en anglais seulement)

Le SAR de Durham-Scarborough

Le plan de transport régional pour 2041 définit le SAR de Durham-Scarborough comme un projet en cours d’élaboration nécessaire pour répondre aux besoins de la région à court terme. Le projet en question offrira environ 36 kilomètres de service d’autobus rapides reliant la région de Durham et la ville de Toronto, ce qui accroîtra la mobilité locale et reliera les gens et les emplois de chaque côté de la limite. Le SAR reliera les zones importantes à l’échelle régionale et locale, notamment Scarborough Centre, le campus Scarborough de l’Université de Toronto et les centres-ville de Pickering, d’Ajax, de Whitby et d’Oshawa.

Le projet fait partie intégrante du réseau régional de transport en commun rapide et fréquent de 2041 et a préalablement fait l’objet d’une analyse de rentabilité en 2010. Rapport complet. Depuis 2010, des investissements importants ont été réalisés dans le corridor par la province et la région de Durham, avec la construction de voies d’autobus adjacentes et l’arrivée du service d’autobus PULSE de la région de Durham. Cette analyse de rentabilité initiale constitue la prochaine étape pour fournir un corridor de transport en commun rapide relié à la région de Durham et la ville de Toronto.

Les options de transport en commun rapide évaluées dans le cadre de cette analyse de rentabilité initiale de 2018 comprennent notamment le SAR sur le terre-plein central, le SAR en bordure de trottoir et le SAR hybride. Il est recommandé de faire passer l’option hybride, laquelle présente un mélange de circulation centrale et en bordure de la route, à l’étape de l’analyse de rentabilité de conception préliminaire. Le personnel de Metrolinx continuera à travailler en collaboration avec des partenaires municipaux et régionaux dans l’élaboration d’une analyse de rentabilité préliminaire et sur la planification détaillée et l’ingénierie. Rapport complet.

La ligne de transport léger sur rail d’Eglinton Crosstown

La mise en place d’un service de transport rapide le long d’Eglinton a été jugée prioritaire dans le cadre du Grand Projet. L’analyse de cas sur les avantages (ADC) a fourni aux décideurs une évaluation quantitative des différentes options examinées. Cette analyse est une continuation de l’étude faite dans le rapport 2009 d’analyse des avantages du projet Le TLR Eglinton Crosstown (en anglais seulement).

L’ADC, terminée à la fin de 2012, a examiné différentes options telles que le métro, un transport léger sur rail à voies réservées et un transport léger sur rail en surface. En avril 2012, le Conseil d’administration de Metrolinx a alloué 8,4 milliards de dollars de financement provincial à quatre projets de transport léger sur rail à Toronto. Le rapport est disponible ici.

Le Crosstown, le plus grand projet de transport léger sur rail, permettra de réduire le temps de trajet le long d’Eglinton de façon importante et assurera le lien vers 54 parcours d’autobus, trois stations de jonction de métros et le réseau GO Transit. Toutes les gares Crosstown accepteront le nouveau système de carte de paiement PRESTO, et les stations et les véhicules seront complètement accessibles.
Rapport complet (en anglais seulement)

Le projet de GO Lakeshore

Un service ferroviaire express électrifié dans le corridor de Lakeshore a été défini dans Le Grand Projet, un plan de transport régional, comme projet prioritaire de Metrolinx. Tel que conçu, ce projet transformerait le service dans le corridor de Lakeshore de Hamilton à Oshawa avec le remplacement progressif des trains diesel actuels par des rames électriques rapides et fréquentes.

L’analyse des avantages du projet ferroviaire express de Lakeshore offre une évaluation des coûts et avantages comparatifs des solutions potentielles d’amélioration du service à court et à moyen terme et pour la vision finale de service ferroviaire express de Lakeshore.

Le projet ferroviaire express de Lakeshore sera envisagé dans le contexte plus large du réseau ferroviaire de GO, et en tant que tel, l’analyse des avantages de ce projet est une des nombreuses parts de l’étude d’électrification de GO, qui a été terminée et publiée en janvier 2011.
Rapport complet (en anglais seulement)

Le projet de GO Rail

L’analyse des avantages du projet de GO Rail évalue des améliorations apportées au service ferroviaire de GO le long des lignes de Barrie, Milton, Richmond Hill et Stouffville, ainsi que le prolongement de la ligne Lakeshore East Bowmanville, tels que définis dans Le Grand Projet, un plan de transport régional, comme projets prioritaires de Metrolinx. Pour chacun de ces corridors, les coûts et les avantages des améliorations avec le passage à un service continu à deux voies ont été examinés sur toute la longueur du corridor, à l’exception du segment de Richmond Hill, qui comprenait le prolongement jusqu’à Bloomington Road, et du segment de Stouffville, qui envisageait un service continu à deux voies jusqu’à Unionville et Lincolnville.

Les résultats de l’analyse ont montré que le passage à un service continu à deux voies sur les lignes de Barrie, Milton et Richmond Hill, donnerait des avantages positifs le long du corridor. Pour la ligne de Stouffville, l’analyse a montré que les avantages provenant des améliorations du service le long de ce corridor jusqu’à la gare d’Unionville compenseraient les coûts encourus, tandis que les résultats de l’analyse du prolongement jusqu’à Bowmanville montraient que les avantages d’un service continu à deux voies ne compensaient pas les coûts.

Metrolinx, en collaboration avec sa division d’exploitation, GO Transit, s’est servi de cette analyse pour guider le travail effectué dans l’étude d’électrification. Elle continuera de travailler en collaboration pour poursuivre ses efforts de planification, de conception et d’ingénierie le long de ces corridors.
Rapport complet (en anglais seulement)

Le service régional express (SRE) GO

Au fil des années, Metrolinx a régulièrement augmenté le nombre de trajets de trains GO conformément à son plan de transport régional, lequel comprend l’engagement de transformer le réseau ferroviaire GO axé sur un service aux heures de pointe en un réseau de transport étendu avec un service rapide toute la journée. En 2014, le gouvernement de l’Ontario a fait avancer cet objectif à la présentation du projet Faire progresser l’Ontario, qui l’engage à accroître massivement le service ferroviaire GO dans le cadre du programme de service régional express (SRE) sur dix ans.

Le SRE assurera un service fréquent dans les deux directions toute la journée sur le réseau ferroviaire GO élargi; les trains fonctionneront à l’électricité dans les zones centrales. Chaque secteur constatera des améliorations, que ce soit par un service bidirectionnel accru toute la journée ou par l’augmentation du nombre de trains en période de pointe.

L’analyse de rentabilité initiale sur le service régional express (SRE) GO donne un aperçu de ce programme et démontre comment l’expansion et l’électrification du réseau ferroviaire GO permettront d’améliorer grandement la qualité de vie des résidents de la RGTH en accroissant la mobilité de manière considérable et en renforçant l’économie régionale. En quadruplant le nombre de trajets en période hors pointe comme le soir et le week-end et en doublant le nombre de trajets en période de pointe, le projet, dans son ensemble, affiche un ratio avantages-coûts de 3:1. Le nombre de passagers devrait continuer à croître et à atteindre la barre des 127 millions dans les cinq ans suivant l’achèvement.

Somme de l’analyse | Analyse complète (anglais seulement) | Annexes A à J (anglais seulement) | Annexe K (anglais seulement)

Le projet de Hamilton

L’analyse des avantages du projet de Hamilton King-Main a montré que les trois options évaluées, un service complet d’autobus rapides, un service complet de transport ferroviaire léger et un service partiel de transport ferroviaire léger, offrent des avantages positifs pour Hamilton et la région. Les trois options seront en mesure de satisfaire la demande croissante de transport à long terme dans le corridor.

Le personnel de Metrolinx continuera de travailler avec Hamilton dans l’élaboration d’un plan de travail détaillé de planification, de conception et d’ingénierie.
Rapport complet (en anglais seulement)

Le projet de Hurontario-Main

Le projet de service de transport rapide de Hurontario-Main a été défini dans le plan de transport régional de Metrolinx de 2008 en tant que projet prioritaire.

L'analyse de rentabilité du projet Hurontario-Main (2010) (anglais seulement) a évalué trois options : un service complet de transport léger sur rail (TLR), un service complet d’autobus rapides (SAR) et une option avec TLR sur le segment sud et SAR sur le segment nord. L’option de service complet de TLR et l’option de services mixtes TLR/SAR offrent toutes les deux des avantages positifs pour la région et seront en mesure de répondre à long terme à la demande croissante en transport le long du corridor. L’option de service complet d’autobus rapides ne sera pas en mesure de répondre aux besoins de capacité prévus à l'horizon 2021.

En 2014, le projet a passé les étapes de conception préliminaire et d'évaluation environnementale, et le ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique (MEACC) de l'Ontario a donné l'ordre de démarrage (anglais seulement) en août 2014.

Dans le cadre de ce travail détaillé de planification, de conception et de d'ingénierie, les Villes de Mississauga et de Brampton ont remis en décembre 2014 une version mise à jour de l'analyse de rentabilité du projet. Cette analyse de 2014 (anglais seulement) a pour but de définir et de quantifier les coûts et avantages associés à un service de transport léger sur rail (TLR) au niveau du sol entre la gare GO de Port Credit GO et le centre-ville de Brampton, service qui serait jumelé à une ceinture de trafic circulaire pour autobus au centre-ville de Mississauga.

En avril 2015, la province de l'Ontario s'est engagée à fournir 100 % du financement des immobilisations lié au projet Hurontario-Main. En octobre 2015, le conseil municipal de Brampton a approuvé un tracé dont la limite nord serait le Gateway Terminal sur Steeles Avenue. La portée du projet a donc été modifiée et 190 millions de dollars du budget ont été rendus au fonds Faire progresser l'Ontario.

Une analyse de rentabilité mise à jour pour le tracé a été préparée en mars 2016.

Le rapport en question rassemble tous les commentaires finaux de l'étude de planification, de conception et d'ingénierie, de même que d'autres travaux d'élaboration du processus d'analyse de rentabilité (notamment des mises à jour d'utilisation des terres). Un test de sensibilité en matière d'utilisation des terres (tenant compte d'un développement axé plus qu'auparavant sur le transport en commun en présence du TLR Hurontario) est également inclus.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le projet et consulter le rapport d'analyse de 2016 (anglais seulement) dans son intégralité, rendez-vous sur www.metrolinx.com/hurontarioLRT.

Le projet de Niagara

Cette analyse de rentabilité initiale présente un résumé du rendement stratégique, financier et économique de l’expansion à la région de Niagara du service ferroviaire GO de banlieue en semaine. Ce document évalue l’option d’ajouter en période de pointe et dans les directions les plus achalandées deux trains GO qui effectueront un trajet entrant de Niagara Falls à la gare de Confederation à Hamilton pour permettre la correspondance vers Toronto le matin, et un trajet sortant de la gare de Confederation à Niagara Falls en après-midi dans le corridor du CN.
Rapport complet

Le projet de service de transport en commun rapide de Scarborough

Rapport d’analyse du projet de service de transport en commun rapide de Scarborough

Le projet de service de transport en commun rapide de Scarborough a été défini dans Le Grand Projet, un plan de transport régional, comme projet prioritaire de Metrolinx. L’analyse des avantages du projet envisage différentes options d’investissement pour remplacer et prolonger le service de transport en commun rapide de Scarborough.

Le parc de véhicules existants vieillit, et doit être remplacé et modifié et cela nous offre l’occasion de prolonger ce service vers Malvern Town Centre. L’analyse étudie les mérites d’investissement dans deux technologies (véhicules Mark II et véhicules de transport ferroviaire léger) et différents scénarios de prolongement pour la connexion à Malvern Town Centre. L’analyse des avantages mesure les indices de rentabilité de ces options et comprend aussi trois critères fondamentaux plus généraux sous la forme des conséquences économiques, environnementales et sociales.
Rapport complet (en anglais seulement)

Le projet de Sheppard-Finch

Le projet de service de transport ferroviaire léger de Sheppard-Finch a été défini dans Le Grand Projet, un plan de transport régional, comme projet prioritaire de Metrolinx. L’analyse des avantages examine plusieurs options d’investissement dans un système de transport en commun rapide pour les corridors de Sheppard East et de Finch. Le projet imagine un service de transport rapide le long de Sheppard Avenue East et de Finch Avenue West.

L’analyse a montré qu’une ligne continue de transport ferroviaire léger reliant Sheppard East à Finch West par Don Mills Road offre le plus d’avantages par rapport au coût. Cette option est recommandée pour les prochaines étapes vers la mise en œuvre.
Rapport complet (en anglais seulement)

Analyse de rentabilité du programme des lieux de travail

L’analyse de rentabilité du programme des lieux de travail de Smart Commute évalue en détail la valeur de l’investissement du programme après sa mise en œuvre. L’analyse décrit les activités liées au programme des lieux de travail, l’harmonisation stratégique, les coûts financiers et certains effets économiques, qui comprennent la réduction de la congestion régionale et les bienfaits sur la santé. La méthodologie appliquée est conforme au cadre d’analyse de rentabilité de Metrolinx.

Le rapport sur les effets sur le lieu de travail de Smart Commute donne un résumé de l’analyse de rentabilité et des études de cas des employeurs participants. Il indique de façon générale le rapport avantages-coût, les effets sur la congestion régionale ainsi que les avantages pour les entreprises membres et les navetteurs.
Rapport complet | Rapport sur les effets

Le projet Viva

L’analyse des avantages du projet Viva détermine le scénario d’investissement optimal pour le système de transport en commun rapide de la région de York dans les corridors de la route 7 et de Yonge.

L’analyse des avantages du projet évaluer deux scénarios dans la région de York, pour lesquels les services VIVA existants seront modernisés à des services de transport en commun rapide pour créer une artère est-ouest sur la route 7, reliant Züm sur Queen Street au centre-ville de Brampton et Newmarket à Richmond Hill Centre le long de Yonge Street. Dans un scénario, le projet sera entièrement achevé d’ici à 2018, tandis que la construction de certains segments est repoussée à 2026. Bien que le rapport de la construction offre un meilleur indice de rentabilité, les deux options peuvent être poursuivies.

Depuis la publication de cette analyse des avantages, la région de York a reçu un financement de 1,4 milliard de dollars de la Province afin de construire les voies rapides imaginées dans le scénario dont la construction est reportée.
Rapport complet (en anglais seulement)

Le projet de prolongement de la ligne de métro nord le long de Yonge

L’analyse de cas sur les avantages de l’extension de la ligne de métro Yonge North s’intéresse à trois options : l’extension complète de la ligne de métro vers Richmond Hill Centre, une mise en place progressive du métro vers Steeles Avenue avec un service d’autobus rapides à Richmond Hill Centre ainsi qu’une extension progressive du métro avec une augmentation des fréquences du service ferroviaire de GO Transit. Cette analyse est une continuation de l’étude faite dans le rapport 2009 d’analyse des avantages du projet de prolongement de la ligne de métro Yonge North (en anglais seulement).

Les conclusions de l’étude, la plus récente, aideront à informer l’analyse du réseau régional en cours, qui comprend l’examen du réseau ferroviaire GO, du réseau de métro et d’autres options afin d’améliorer l’efficacité du transport en commun vers le centre-ville de Toronto. L’analyse définira également la portée et les stratégies de mise en place des options d’allégement et de l’extension de la ligne de métro Yonge North.

L’extension de la ligne de métro Yonge North doit être examinée dans le contexte plus vaste du corridor Yonge North. Un travail de conception détaillé doit être effectué afin de déterminer la portée définitive de l’extension de la ligne de métro Yonge North, notamment le nombre de stations qui seront construites le long du tronçon de six kilomètres. Metrolinx collabore avec la ville de Toronto, la TTC et la région de York sur la planification détaillée, la conception et l’ingénierie pour le corridor Yonge North.
Rapport complet (en anglais seulement)