• Taille de texte

DONNÉES OUVERTES

Le 21 octobre 2013, la première ministre Kathleen Wynne a annoncé l’Initiative pour un gouvernement ouvert de l’Ontario. Cette initiative, régie par la Directive sur les données ouvertes de l’Ontario, ouvre au maximum l’accès aux données produites ou recueillies par l’administration provinciale en obligeant les ministères et organismes provinciaux à rendre toutes les données publiques dans le catalogue de données de l’Ontario, sauf si elles font l’objet d’une exemption pour des motifs d’application de la loi, de protection des renseignements personnels, de sécurité, de confidentialité ou de secret commercial.

Cette initiative sur les données ouvertes offre un accès public aux données gouvernementales pour que les développeurs d’applications, les organisations à but non lucratif et les chercheurs, entre autres parties prenantes, prêtent main-forte en vue de résoudre les problèmes quotidiens qui touchent les Ontariennes et les Ontariens. Les données ouvertes se définissent comme des données structurées, lisibles par machine, qui peuvent être librement partagées, utilisées et mises à profit par quiconque, sans restriction. De plus, les données doivent respecter ce qui suit :

  • Disponibilité et accès : les données doivent être accessibles dans leur ensemble et à un coût de reproduction raisonnable, de préférence par téléchargement sur Internet. Elles doivent être accessibles dans un format pratique et modifiable.
  • Réutilisation et republication : les données doivent être fournies à des conditions permettant la réutilisation et la republication.
  • Participation universelle : quiconque doit être en mesure d’utiliser, de réutiliser et de republier les données. Il ne doit y avoir aucune discrimination liée au champ d’activité, à un particulier ou à un groupe.

Metrolinx est actuellement en train de préparer une liste des ensembles de données qui sera affichée sur la page très bientôt.